Agenda
  • Pas d'événement.
Inscrivez-vous
à notre newsletter.


13/12 – Atelier « Mobilité » / Workshop « Mobiliteit »

13/12/2012
18:00au20:00

 

Jeudi – Donderdag 13/12 • 18.00 > 20.00  

Quelles mobilités pour le quartier?
Welke mobiliteit voor de wijk?

Espace “S” - Rue de la comtesse de Flandre, 4 1020 Bruxelles
Trefpunt “S” - Gravin van Vlaanderenstraat 4 1020 Brussel

Transports en commun, pistes cyclables, piétons, circulation, stationnement…  Qu’en est-il? Faisons le point sur l’état actuel de la mobilité et sur les perspectives futures qui seront développées dans le quartier avec un représentant de la Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée des Travaux publics et des Transports,  Madame Brigitte GROUWELS, un représentant de la  la STIB, de Bruxelles Mobilité et de la Ville de Bruxelles.

Openbaar vervoer, fietspaden, voetgangers, verkeer, parkeren … Hoever staat het met de mobiliteit? Samen maken we de balans op van de huidige mobiliteitssituatie en van de toekomstperspectieven die zullen worden ontwikkeld in de wijk, in aanwezigheid van een vertegenwoordiger van mevrouw Brigitte Grouwels, Brussels minister van Openbare Werken en Vervoer, en vertegenwoordigers van de MIVB, Mobiel Brussel en de Stad Brussel.

Vous ne pouvez pas être présent à la rencontre ? Faites nous part de vos remarques, questions, réflexions par mail, par téléphone ou via notre site internet.
U kunt niet aanwezig zijn? Geen nood! Bezorg ons uw opmerkingen, vragen en bedenkingen via e-mail, telefoon of de website.

Documents / Documenten

Plan communal de mobilité de la ville de Bruxelles : PHASE 3: Plan d’actions


Print Friendly

8 réponses à 13/12 – Atelier « Mobilité » / Workshop « Mobiliteit »

  • badr dit :

    J’aimerais que vous fassiez des ateliers plutôt les matins ou les week end.
    Je propose que vous fassiez des ralentisseurs dans tous les croisements de la place joseph benoit Willems, et près des écoles en bas de la rue comtesse de flandre, faire plus de Security sur la place, couper les branches des arbres qui sont dangeureux pour la sécurité des enfants…

    • arnaud dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Nous sommes très attentifs à votre remarque et c’est pourquoi, nous allons proposer pour l’année 2013 des ateliers en journée (dates et heures encore à définir).
      Concernant vos remarques, nous ajoutons les points qui concernent la mobilité à la synthèse qui sera présentée en début d’atelier.

      A très bientôt!

      • Dominique dit :

        Je me permets de faire remarquer qu’en mettant les ateliers en journée, on exclut les gens qui travaillent. Déjà, ce n’est pas évident, si on veut être un citoyen impliqué dans la vie, les discussions, les décisions de son quartier, mais en plus, si on le fait durant des heures ouvrables, cela n’a plus aucun sens…

        • arnaud dit :

          Bonjour,

          Les ateliers qui se dérouleront en journée viendront compléter les séances en soirée, qui seront maintenues. L’objectif étant de toucher un maximum de personnes, notamment celles qui ne peuvent se libérer en soirée pour des raisons familiales ou professionnelles.

  • arnaud dit :

    Commentaire de la part d’a.gancberg.

    Je ne pourrai malheureusement pas être présente le 13/12. Voici quand même mon avis :
    Habitant près du « Byrrh » la voie que j’utilise le plus pour aller en ville est l’av du Port.
    Aussi bien en bus (le 88) qu’en voiture, qu’à pied ou qu’à vélo, c’est un vrai supplice. Je constate qu’une amélioration est en cours pour les vélos. Tant mieux, mais c’est insuffisant. Nous avons renoncé à aller à pied sur cette voie parce que le bruit sur les pavés est assourdissant et qu’on fait tout le chemin le nez sur les chaussures si on ne veut pas trébucher. En cas de pluie, des flaques obligent les piétons à faire des zig-zags impressionnants et dangereux jusque sur la chaussée.
    Quant aux voitures, il vaut mieux avoir un dos en bon état et des amortisseurs très solides pour y aller, même en roulant lentement.
    Tout cela parce qu’un petit groupe s’est pris d’un amour démesuré pour des arbres…qu’on pourrait d’ailleurs facilement remplacer. La Belgique n’est pas le Sahara. Si on coupe des platanes et qu’on replante des arbres ou mieux, des buissons, on aura vite à nouveau de la verdure.
    Entre un joli platane et une jeune maman avec sa poussette au milieu de la rue pour éviter une flaque, mon choix est vite fait.
    Anne

    • Dominique dit :

      « Entre un joli platane et une jeune maman avec sa poussette au milieu de la rue pour éviter une flaque, mon choix est vite fait. »
      La question est : Pourquoi faudrait-il faire un choix exclusif entre les deux ?
      Pour peu que la volonté et les moyens existent pour que les trottoirs soient maintenus en bon état et que les arbres soient régulièrement entretenus, la convivialité est tout à fait possible entre le passant (ou l’habitant) et les arbres, qui jouent un rôle important dans nos villes (qualité de l’air et embellissement du cadre de vie). Il est évident qu’en sacrifiant de grands arbres pour les remplacer par des jeunes surjets ou des « buissons » (pourquoi pas des bonzaïs, tant qu’on y est) ne compensera jamais l’actuel apport des arbres centenaires de l’avenue. Bonjour la pollution et le taux de CO2. Il n’est donc nullement question « d’amour démesuré pour des arbres » mais de savoir où se trouve son intérêt de citadin qui ne souhaite pas voir ses poumons (et ceux des enfants de la maman et sa poussette) complètement encrassés.
      Les pavés doivent être redressés pour rendre la circulation confortable. Les remplacer par un matériau (type asphalte) serait un gouffre économique et écologique : nous ne sommes plus dans les Trente glorieuses où l’argent et les dérivés du pétole coulaient à flots : soyons pro-actifs et regardons, par exemple, ces villes allemandes où l’accent est mis sur l’avenir plutôt que sur un mode de pensée archaïque et dispendieux que nos enfants et petits enfants nous reprocheront, à juste titre…
      J’espère pouvoir assister à l’atelier du 13/12 pour en savoir davantage sur les perspectives de mobilité du quartier, sinon, vous connaissez déjà mes arguments sur les points soulevés ici.

      • arnaud dit :

        Bonjour,

        Plusieurs commentaires se réfèrent aux débats en cours et aménagements autour de l’avenue du Port. Même si nous sommes bien conscients de leur importance en termes de mobilité et du temps qu’il serait nécessaire d’y consacrer, la séance de ce jeudi soir organisée dans le cadre du projet Tivoli ne pourra approfondir les débats de l’avenue du Port.

  • marina de ridder dit :

    Bonjour,

    Bonne idée que ces ateliers mobilité. L’idée de prévoir plus d’ateliers à des jours/heures différentes pour faire venir différents types de publics est à creuser. J’habite dans la rue de Moorslede, une très longue ligne droite, où j’observe souvent une vitesse excessive des véhicules, donc problèmes de sécurité et de nuisances sonores. Aménagements à prévoir ? D’autre part, les pavés, c’est beau mais que c’est bruyant et incommode à vélo et pour les personnes à mobilité réduite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>